Mes lectures d’été

Hello !

 

Grande lectrice, je dirai même lecturovore, je vous propose aujourd’hui une partie de mes lectures d’été ( oui, une partie, je suis capable de dévorer des tonnes de livres ).

lecture

Bon, j’avoue, je suis une très très très grande fan des Amélie Nothomb, je les ai pratiquement tous et j’en ai lu la moitié. Après, j’ai pioché un peu des livres au pif, histoire de diversifier mes lectures, avec des histoires drôles, d’amour et un peu tristes.

2

La dernière valse de Mathilda :

Dans la chaleur étouffante du bush australien, Mathilda, treize ans, fait ses adieux à sa mère. Quelques voisins sont rassemblés autour de la tombe, pour rendre un der­nier hommage à cette femme courageuse.
Un peu à l’écart, le père de Mathilda n’a qu’une hâte : que tout cela se termine afin qu’il puisse vendre le domaine de Churinga. Mathilda, elle, comprend que les choses ne seront jamais plus comme avant…
Cinquante ans plus tard, Jenny découvre le journal intime de Mathilda. À mesure que progresse sa lecture, l’angoisse l’assaille… A-t-elle bien fait de venir s’installer à Churinga ?

Ce qui m’a séduit :

J’aime beaucoup les récits entre deux époques, ainsi que le voile de mystère du résumé. Je n’ai pas encore commencé, mais j’ai hâte, je vous tiendrai au courant 😉

Ma soeur vit sur la cheminée :

Avant, papa et maman s’aimaient, mes soeurs jumelles étaient heureuses et moi, Jamie, j’avais une vraie famille. Depuis l’explosion, maman est partie, papa baisse les bras, Jasmine essaie de ne plus ressembler à Rose et moi, j’essaie de me souvenir d’elle mais ce que je préfère, c’est rêver que je suis Spiderman, jouer au foot, aller chez ma copine Sunya et traîner avec mon chat. Je sais qu’un jour on recommencera à être heureux.

Ce qui m’a séduit :

D’abord, le titre assez atypique, ce n’est pas le genre de titre auquel on s’attend. Ensuite, j’aime bien lire des histoires dans ce genre, surtout du point de vue d’un enfant et sur un drame qui le touche de près. Je m’attend à une histoire triste, mais aussi bouleversante, le genre qui nous touche et à laquelle on réfléchi longtemps. Bref, j’ai hâte de commencer, même si je garde ça pour la fin de l’été.

4Tuer le père :

« Allez savoir ce qui se passe dans la tête d’un joueur  »

Ce qui m’a séduit :

Celui-ci, je l’ai lu, et comme toujours, j’ai adoré ! L’histoire parle de Joe, un adolescent sans famille mais sur-doué en magie, qui trouve en Norman un foyer et un maître de magie. Le récit est court, mais la fin ( je dirai même les deux fins ) sont inattendues, et on se laisse prendre à la folie d’Amélie.

Une forme de vie :

 » Ce matin-là, je reçus une lettre d’un genre nouveau.  » A.N

Ce qui m’a séduit :

La forme différente de ses autres romans, à savoir le format épistolaire. Après, j’adore Amélie Nothomb, donc rien d’autre à dire sur mon choix ^^

Le Voyage d’hiver :

« Il n’y a pas d’échec amoureux. C’est une contradiction dans les termes. Éprouver l’amour est déjà un tel triomphe que l’on pourrait se demander pourquoi l’on veut davantage. »

Malgré les tentatives de Zoïle à se débarrasser de la présence encombrante de la romancière autiste Aliénor Malèze dans la vie d’Astrolabe son agent et protectrice, afin de vivre pleinement son amour pour cette dernière, son échec sentimental dérive en un acte de terrorisme aérien, par le détournement d’un avion de Roissy avec un tesson de bouteille afin de l’écraser sur la tour Eiffel…

Ce qui m’a séduit :

Les histoires d’amour d’Amélie sont toujours aussi tordues et intenses, que j’adore. C’est la seule qui arrive à me faire détester les couples, et j’ai hâte de découvrir l’histoire tordue qu’elle a concocté, ainsi que la chute ( sinon, c’est pas du Nothomb ).

3Demain, j’arrête ! :

Et vous, quel est le truc le plus stupide que vous ayez jamais fait ? Comme tout le monde, Julie en a fait beaucoup. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…
Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants.

Ce qui m’a séduit :

Je l’avais vu sur internet, et quand je l’ai trouvé à 2 euros chez Gilbert, je n’ai pas hésité longtemps … Au final, c’est un des meilleurs livres que j’ai lu, j’en ai pleuré de rire tellement c’est excellent, je me suis même forcée à ralentir ma lecture pour faire durer le plaisir tellement je ne voulais pas le finir. Je suis conquise et ce livre est juste un délice !

Complètement cramé ! :

Arrivé à un âge où presque tous ceux qu’il aimait sont loin ou disparus, Andrew Blake n’a même plus le cœur à orchestrer ses blagues légendaires avec son vieux complice, Richard. Sur un coup de tête, il décide de quitter la direction de sa petite entreprise anglaise pour se faire engager comme majordome en France, pays où il avait rencontré sa femme. Là-bas, personne ne sait qui il est vraiment, et cela lui va très bien.
Mais en débarquant au domaine de Beauvillier, rien ne se passe comme prévu… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps ; Odile, la cuisinière et son caractère aussi explosif que ses petits secrets ; Manon, jeune femme de ménage perdue ; Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, et même l’impressionnant Méphisto, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui croyait sa vie derrière lui va être obligé de tout recommencer…

Ce qui m’a séduit :

Inutile de dire qu’après avoir lu le premier, je me suis précipité en librairie pour trouver les autres, mais c’est le seul que j’ai réussi à avoir. Rien que dans le résumé, on retrouve l’humour de l’auteur, et j’ai hâte de le commencer, même si j’attends un peu pour encore une fois, prolonger le plaisir.

 

Voilà pour l’instant mes lectures d’été, même si ce ne sera que la moitié, voire le tiers de mes lectures de cet été.

 

Et vous, que lisez-vous cet été ?

3 réflexions sur “Mes lectures d’été

  1. nothomb j’ai pas accroché à cet auteur, si tu veux découvrir des lectures je te conseille les 2 livres Marie Vareille j’en ai parlé sur mon blog recemment et drole de karma de sophie henrionnet

    1. Je pense que je vais lire drôle de karma !, mais j’avais déjà commencé ceux de Marie Vareille, et je n’accroche pas du tout ^^ Mais merci de m’avoir conseillé 😉 Nothomb, j’ai dévoré la moitié de ses oeuvres, et je trouve que cette fille a quand même du génie, surtout dans sa toute première oeuvre, mais c’est vrai que ça ne correspond pas à tous les goûts, et je comprend très bien que c’est difficile à aimer quand même 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s