Pourquoi et comment j’ai arrêté la pilule

Hello !

Aujourd’hui, c’est un billet humeur, rares sur mon blog, que j’ai envie de partager avec vous. J’ai envie de parler avec vous de ce sujet, parce que c’est quelque chose d’important, mais surtout qui touche les femmes dans leur vie de tous les jours, et que c’est important de savoir qu’en tant que femme, même si c’est souvent à nous de nous occuper de la contraception, nous ne sommes pas obligé de prendre la pilule comme moyen de contraception.

836aa8afe2f7f6238ca7d858cdc243c9

Comme beaucoup de femmes, j’ai commencé à prendre une pilule contraceptive il y a trois ans, à la fin de l’adolescence. Dès le début, ça n’allait pas. La pilule était beaucoup trop dosée, pendant les trois mois où je l’ai prise, je n’ai pas arrêté de pleurer. Vous savez, quand un film finissait bien, je pleurais, quand mes lacets étaient défaits, je pleurais, quand les infos commençaient à la télé, je pleurais. Bref, c’était pas vraiment vivable comme situation.

Très vite, j’ai changé de pilule pour OptiLova, une pilule très peu dosée. Celle-ci, j’en étais contente, je ne pleurais plus tout le temps pour rien, c’était un vrai soulagement.

5a9c3513cfc564042d166cec831f27bf
J’ai pris cette pilule pendant presque deux ans et demi, en croyant que tout allait bien, que à part quelques crises de larmes pendant la semaine de mes règles, cette pilule ne me posait pas de problèmes.

Sauf que voilà, au début de l’année, je me suis mise de plus en plus à l’oublier, même les alarmes ne suffisaient plus. Je me suis d’abord demandé pourquoi je me mettais à l’oublier après deux ans sans problèmes. Et puis je me suis aperçue que je lisais de plus en plus d’articles sur des moyens de contraception alternatifs à la pilule, avec moins voire plus du tout d’hormones.

boite-12-fleuron-orchidee-artificielle-blanc-jumbo
J’en ai un peu discuté avec ma mère, et là, j’ai pris conscience qu’en fait, la pilule ne m’allait pas du tout : j’avais toujours d’énormes douleurs avant mes règles, je pleurais vraiment de plus en plus et pour rien lors de mes règles, et surtout, la semaine avant mes règles, j’étais juste méchante, en colère et agressive comme la pire des garces, et ce, depuis que j’avais commencé cette pilule. Personnellement, je ne m’en étais pas aperçu, mais mes proches m’ont confirmé qu’en effet, j’étais vraiment horrible depuis deux ans, mais personne n’avait osé me le dire.

Alors j’ai décidé de changer, d’arrêter la pilule et de trouver un moyen de contraception qui me convenait mieux. J’étais partie avec l’idée du stérilet en cuivre, tout en restant ouverte aux propositions et conseils de ma gynéco. Celle-ci a accepté de me poser un stérilet, mais m’a prévenu que comme j’étais petite et très menue, je risquais vraiment d’avoir très mal, voire de ne pas pouvoir le supporter. A la place, elle m’a proposé l’implant, les patchs, les préservatifs féminins, et enfin l’anneau.

Avistew-Fotolia
Parmi les différentes propositions, j’ai choisi de me tourner vers l’anneau, qui était celui qui me semblait le mieux pour mon cas. L’anneau contraceptif est un petit anneau, que l’on insère comme un tampon pendant trois semaines, qu’on retire durant la semaine des règles, puis qu’on remet à la fin des règles. J’ai choisi l’anneau déjà parce qu’on a pas à y penser, on le met puis on l’oublie pendant trois semaines, alors qu’il faut faire attention au patch. Ensuite, contrairement à l’implant, l’anneau ne se sent pas. Et surtout, bien que l’anneau soit une contraception hormonal, contrairement à la pilule, les hormones restent à l’échelle « locale », donc elles ne se baladent pas dans tout mon corps, et n’ont aucun effet secondaire. Et contrairement aux avis sur le stérilet, ça ne fait pas mal et ce n’est pas incompatible avec la cup ( ou coupe menstruelle ). La seule chose qui fait un peu mal, c’est le prix, entre 40 et 60 euros tous les trois mois, ce qui me fait environ 180 euros par an, mais je suis vraiment prête à faire ce sacrifice pour me sentir bien dans ma peau.

Aujourd’hui, je suis très contente d’avoir changé de contraception, j’ai vraiment l’impression de recommencer à vivre. L’anneau est pour l’instant ce qui me correspond le mieux. Je n’ai plus de douleur avant mes règles. Plus aucune crise de colère ou de larmes. Je n’oublie plus de me protéger. Mes règles durent moins longtemps. Je n’ai pas grossi et mon acné dans le dos a presque entièrement disparue.

image-001-9-001-5537-la-contraception-feminine

Bien sûr, je n’ai pas écris cet article pour vous encourager à utiliser l’anneau. Le seul message que j’aimerai faire passer, c’est de bien se renseigner sur les différents possibilités, et surtout, de ne pas hésiter à changer de contraception si celle qu’on utilise ne nous convient pas. Parce que franchement, il y a tout à gagner d’essayer de changer, ou même à juste se renseigner sur les autres moyens de contraception.

Voilà, j’espère que vous avez apprécié ce billet humeur, et qu’il vous aura aidé à faire le bon choix pour votre contraception, celui qui vous convient ! 😉

7 réflexions sur “Pourquoi et comment j’ai arrêté la pilule

  1. Et ben j’avais jamais entendu parlé de cet anneau ! J’ai aussi décidé d’arrêter la pilule et je me suis penché sur l’implant. Mais je vais bientôt arrivé au terme de ses 3 ans et je commence à réfléchir sur les autres possibilités qui s’offrent à moi. Autant te dire que ton article tombe bien ! 😉

    1. Heureuse d’avoir pu d’aider, je pense que c’est quand même assez difficile de trouver la bonne contraception, et je t’avoue qu’avant que la gygy m’en parle, je connaissais pas non plus 🙂

  2. Tu m’as ouvert les yeux avec cet article! Je suis sous pilule, et j’m’étais pas dis que c’était anormal d’avoir vraiment mal avant les règles, ou d’être hypersensible (pleurer, ect) pendant la semaine de règles. Heureusement qu’il ne me reste plus que quelques comprimés, après j’arrête. ^^
    D’ailleurs tu n’as rien noté comme effets secondaires quand tu as finis ta dernière plaquette?

    1. Je suis contente que tu ai pu découvrir que tout ne va pas aussi bien que tu le pense, mais j’espère surtout que tu vas trouver un solution adapter pour toi 🙂
      Fais cependant attention à ne pas te retrouver sans contraception 😉
      En fait, j’en enchaîné directement l’anneau à la fin de ma dernière plaquette, donc je n’ai pas eu de règles, ni aucun effet secondaire, j’ai juste tout de suite senti un bien, comme si on fermé le robinet de l’hypersensibilité ^^
      En espérant que tu trouvera ce qui te correspond vraiment, bonne change pour la suite 🙂

  3. Hello 🙂 J’ai apprécie ton article c’est top d’avoir ouvert un sujet timidement traité. Moi aussi j’ai pris la pilule et je l’ai vite arrêté pour diverses raisons mais j’ai eu du mal à trouver le parfait contraceptif heureusement aujourd’hui je n’en ai plus besoin :p ! A bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s