Être étudiant en alternance : qu’est-ce que c’est ?

Hello !

 

Aujourd’hui, je vous consacre un article spécial qui me touche particulièrement, et qui j’espère, pourra vous servir. Vous avez sans doute déjà lu que j’ai fait deux ans de prépa littéraire, après avoir obtenu mon bac scientifique ( ne vous étonnez pas, ça arrive de plus en plus souvent ! ). Bref, malgré mon amour pour la littérature, je ne le cache pas, je suis vraiment nulle, une catastrophe, et c’est sans surprise que j’ai raté tous mes concours ( en même temps, il y a en moyenne que 2 élèves par classe qui réussissent, donc bon … ). J’ai donc décidé de me réorienté vers un DUT GEA ( Gestion des Entreprises et Administrations ).

Cependant, comme vous vous en doutez d’après le titre, je n’ai pas choisir de faire cette formation en formation initiale ou en année spéciale ( l’année spéciale concerne ceux qui ont un bac +2, qui se réorientent, et qui décident de passer un DUT en seulement un an au lieu de deux ), mais j’ai décidé de faire mes deux ans d’IUT en alternance.

alt

Tout d’abord, l’alternance, c’est quoi ?

L’alternance, c’est simple : notre emploie du temps est aménagé pour qu’on étudie et qu’on travaille dans une entreprise en même temps. On a alors à la fois le statut de salarié et d’étudiant, bien qu’on passe plus de jours en entreprise mais plus d’heures à étudier. D’autre part, l’alternance est un bon moyen pour ceux qui veulent faire des études mais qui n’en n’ont pas forcément les moyens : en effet, c’est l’entreprise qui paye nos études, donc pas de frais d’inscription ( et ça marche aussi pour les écoles de commerce au prix exorbitant ).

Et comment on fait pour faire une alternance ?

Tout d’abord, toutes les universités ne le proposent pas. La fac, qui a des horaires relativement cool, ne fait pas d’alternance. Certains IUT, BTS et les écoles de commerce font des alternances, mais il faut bien se renseigner avant.

Ensuite, il y a la partie où il faut trouver l’entreprise. Pour ma part, mon IUT a un partenariat avec une cinquantaine d’entreprise dont certaines depuis près de 20 ans, donc c’est l’IUT qui se charge d’envoyer les CV aux entreprises. Mais dans d’autres universités, c’est à l’étudiant de trouver tout seul l’entreprise en démarchant lui-même les entreprises. Petit conseil : démarchez les grandes entreprises, pas les petits cabinets de pro. Les banques, la SNCF, Orange, EDF sont très demandeurs d’alternants. Après, c’est à l’étudiant de jouer : il passe les entretiens et essaie de décrocher un poste. Sachez que si l’étudiant ne décroche aucun poste, il n’est pas admis en alternance, mais il est très souvent redirigé vers la formation initiale. Pour vous donner un ordre d’idée, nous étions près de 70 à passer des entretiens, et notre classe n’est composé que de 25 élèves alternants.

Comment ça s’organise ?

L’organisation est propre à chaque université qui définie l’emploie du temps avec les entreprises. Pour ma part, je travaille une semaine sur deux à l’IUT, et la deuxième semaine à l’entreprise. Mais certaines universités fonctionnent différemment : par exemple, l’étudiant travaille deux jours ( lundi et mardi ou jeudi et vendredi ) dans l’entreprise, et le reste de la semaine à l’université.
Il faut aussi savoir qu’il n’y a pas de vacances scolaires : l’étudiant a droit à 25 jours de congés payés par an, c’est à lui de poser ses congés et de gérer. On ne peut cependant pas ( ça paraît évident ) poser de jours de congés quand on a cours. Et certaines entreprises accordent des congés exceptionnellement supplémentaire, comme pour passer le permis ou pour les examens ou préparation d’examens.
Et pour combler les vacances scolaires où – forcément – les professeurs sont en vacances, nous travaillons dans notre entreprise : par exemple, cet hiver je travaille trois semaines d’affilées dans mon entreprise, et cet été, je travaillerai de Juillet à mi-septembre dans mon entreprise.
Et évidemment, nous sommes considéré comme des employés. Toute absence, même à l’université, doit être justifiée ( arrêt maladie, certificat d’hospitalisation … ) sous peine d’avoir des retenues de salaires ou d’être sanctionner par l’entreprise ( retenu de congés payés, blâme …).
Il faut aussi savoir qu’on est pas seul, nous sommes très encadré pour que tout se passe bien : du côté de l’entreprise, on a un tuteur qui s’occupe de nous, et souvent l’entreprise organise de nombreuses formations. A côté, il y a un CERFA qui veille à ce que l’entreprise respecte bien nos droits et ne nous exploite pas. Et du côté de l’université, on a également un tuteur ( souvent un professeur ) qui fait le lien entre l’entreprise et l’université, tout en s’assurant que tout fonctionne bien de partout.

Et sinon, qu’est-ce que ça apporte l’alternance ?

Quand on passe les entretiens, c’est souvent ça qu’on nous demande : « Pourquoi faire une alternance ? ». Il faut savoir qu’il n’y a pas une seule réponse juste, et que les avantages sont nombreux.

Tout d’abord, on ne va pas se mentir, l’argent est souvent une raison importante. A savoir que non seulement l’entreprise paye nos études, mais tout travail mérite salaire, nous sommes également rémunéré. Après, le salaire varie en fonction de plusieurs critères et catégories : quel diplôme on prépare ( un BTS sera moins rémunéré qu’une école de commerce ), en quelle année nous sommes ( lorsque l’on passe en deuxième année, ou en troisième année, on est augmenté ), et également en fonction de l’âge ( en trois catégories : moins de 18 ans / 18 à 21 ans / plus de 21 ans ). La rémunération est en fonction de ces trois critères, et soit du code du travail, soit des accords de l’entreprise, et correspond généralement à 45% du SMIC pour les plus bas salaires, jusqu’à 91% du SMIC pour les plus chanceux. Donc évidemment, c’est un sacré avantage d’être alternant, d’autant que les entreprises offrent souvent des aides au logement, remboursent les frais de déplacement, tickets restaurants … Bref, tout pour que l’étudiant se sente comme une personne adulte.

Généralement, l’alternance permet à l’étudiant d’acquérir une certaine maturité, mais surtout, d’avoir un premier contact avec le monde du travail. Et ça, c’est un sacré avantage : comprendre les codes sociaux au sein de l’entreprise, apprendre à faire avec la hiérarchie, connaître les différents services d’une entreprise … L’avantage de l’alternance, c’est qu’on reste souvent assez encadré, avec un manager et un tuteur qui sont là pour nous orienter et nous guider, ce qui est vraiment pas mal. Mais on apprend également à vivre avec un service, à discuter autour d’un café ( bon, d’accord, ça c’est pas très compliqué ) et à vivre au travail.

Ça devient donc un immense avantage pour le CV, car de plus en plus les entreprises ne recherchent pas que des jeunes diplômés, mais des personnes diplômées et avec de l’expérience. L’alternance permet de se démarquer des autres candidats, qui ont, certes, les mêmes diplômes que nous, mais pas la même expérience que nous.

Ensuite, l’alternance, c’est un autre rythme au niveau des études. Généralement, la semaine en entreprise permet de souffler et de digérer les cours. Ça permet d’avoir à la fois plus de temps pour se détendre ( on est pas obligé de faire nos devoirs le soir en rentrant de cours ) et plus de temps pour travailler, puisqu’on peut travailler la semaine en entreprise, revoir là où on a des difficultés et mieux organiser et étaler son travail. Ça apprend aussi à s’organiser, on va pas se mentir, c’est quand même tentant de ne rien faire après les cours et de ne pas travailler la semaine en entreprise, mais c’est vraiment un rythme à prendre, et c’est un bon rythme.

De plus, l’alternance se fait généralement dans de petites classes, pas dans des amphithéâtres où on est noyé par la masse. Tout de suite, c’est un climat plus efficace et propice au travail : les professeurs sont généralement plus disposés à nous aider et plus à l’écoute, s’organiser en groupe pour travailler est beaucoup plus facile, et on peut facilement se lier avec les professeurs. Sans parler du fait qu’on aura pas à chercher un stage pour la fin de la deuxième année, qui sera dur à trouver et mal payé, puisque nous soutenons un mémoire sur nos deux ans dans l’entreprise à la fin de la deuxième année. Ha, et aussi que notre tuteur en entreprise nous donne une note coefficient 3 à chaque semestre, et qu’elle est très rarement inférieure à 15 ! Pas mal, non ?

Enfin, il y en a qui aime travailler. J’adore travailler, autant qu’étudier, et chaque semaine, je suis à la fois triste que ma semaine soit terminée, mais contente parce que la semaine d’après, je vais retrouver mes copines/collègues. Il y a aussi des personnes plus âgés dans ma classe, notamment une fille de 29 ans qui a reprit ses études pour avoir une promotion interne. Pour ces personnes qui n’ont pas forcément fait d’études et qui ont commencé à travailler jeunes, c’est assez difficile d’envisager de reprendre les études sans continuer à travailler. Je pense que l’alternance est ce qui offre le plus d’autonomie et d’indépendance pour tout le monde.

Et moi, comment je vis mon alternance ?

Pour ma part, je suis en alternance depuis septembre, une semaine à l’IUT, et une semaine au boulot. J’ai eu la chance de me voir proposer plusieurs postes, et d’avoir à choisir entre 3 postes dans le groupe Orange. J’ai donc intégré Orange fin septembre, dans un service d’environ 15 personnes. Du côté de mon intégration, tout c’est très bien passé : je suis dans un service avec seulement 3 hommes ( dont un qui s’en va dans la semaine ), et tous mes collègues ont entre 50 et 60 ans. Je m’entend très bien avec mes collègues, ce sont des personnes agréables et gentilles qui sont contentes d’avoir un peu de jeunesse dans le service. Bon, j’ai également eu la chance de non seulement suivre de nombreuses formations en interne ( le groupe Orange est très complexe, avec son vocabulaire propre et des organigrammes sans fin ), mais surtout d’assister à un séminaire dans les îles des Embiez, et donc de rencontrer de nombreuses personnes travaillant chez Orange et venant de tout le Sud-Est. J’ai également eu droit à une journée des arrivants avec tous les alternants du Sud-Est ( dont 7 camarades de ma classe à l’IUT ).

Du côté du travail, pour l’instant, je m’en sors bien. Mes activités sont assez restreintes pour l’instant, puisqu’on est en fin de trimestre et qu’en plus presque tous les logiciels sont en train d’être changés, mais j’aime ce que je fais.

Du côté de l’IUT, je pense avoir de la chance d’être dans une classe super : dès le premier jour, tout le monde parlait avec tout le monde, le courant est vite passé. On s’entend tous très bien, et on a la chance de venir tous de nombreux domaines différents, ce qui nous permet de nous entre-aider efficacement.
Au niveau des cours, c’est avec soulagement que je constate que non seulement la prépa m’a permis d’avoir un super niveau en anglais, mais aussi que malgré ces deux ans, les maths et l’informatique restent des matières où j’assure sans trop d’effort. Je découvre également de nouvelles matières, certaines qui me plaisent beaucoup ( le marketing, le droit, la communication …. ) et d’autres que j’apprécie moins ( l’économie, le management, la psychologie …). Pour l’instant, j’arrive assez bien à gérer mon travail, et mes résultats s’en ressentent puisque je suis dans les meilleurs de ma classe ( ce qui fait beaucoup de bien après la prépa ). Dans l’ensemble, je suis vraiment contente de ce que j’apprends et des gens que j’ai rencontré.

Pour moi, l’alternance est juste ce qu’il me fallait, je n’envisage plus d’arrêter tellement je me sens bien comme ça. Alors oui, c’est aussi un peu compliqué, j’ai du prendre un appartement en collocation à Aix : la colocation est parfois dure, mais j’habite à 5 minutes à pied de l’IUT, et je dois prévoir tout un tas de choses à l’avance quand j’y vais ( vêtements, cours, nourritures …). Et les semaines où je suis en entreprise, je rentre chez mes parents qui habitent à 10 minutes à pied de mon entreprise, mais il faut pas que j’oublie mes cours à Aix, que j’oublie mes devoirs en rentrant à Aix … Ça demande beaucoup d’organisation, c’est vrai, mais je me sens vraiment bien et épanouie dans ce système.

Alors oui, moi, je conseille l’alternance, et je ne regrette pas.

Et vous, tenté par l’alternance ? Des questions ?

signature

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s