La conduite : quelle galère !

Hello !

C’est assez drôle, parce que j’ai retrouvé cet article que j’avais écrit il y a plus d’un an en désespoir total à propos de la conduite. Et là, un an après, alors que je viens de retirer mon A de jeune conducteur, je suis retombée sur cet article et j’ai trouvé ça drôle, alors je me suis dis que j’allais vous le publier :

Capture

Franchement, lorsqu’on parle du permis, c’est souvent le mot GA-LÈ-RE qui revient, on ne va pas se mentir, passer d’abord son code quand l’auto-école nous donne enfin son feu vert, puis les heures de conduites, se demander  » conduite accompagnée, supervisée, ou on reste à l’auto-école ? », entre la pression à cause du prix EX-OR-BI-TANT ( les majuscules ne sont pas exagérées, vous en conviendrez ) et les accompagnateurs – de l’auto-école ou même notre famille qui sait mieux conduire que tout le monde – qui sont pas toujours très clairs dans leurs explications, on doit avouer qu’on est pas gâté ….

Quant on pense qu’aux Etats-Unis, les voitures sont automatiques, le permis est gratuit et on le passe à 16 ans, on se dit que c’est vraiment un MONDE DE FOU !

Mais histoire de rire un peu et de vous faire décompresser, je vais vous raconter mes déboires ( non, il ne m’arrive pas toujours des trucs ) :

▽ Je pensais m’être inscrite dans une super bonne auto-école, avec une très bonne réputation dans mon lycée, je me suis en fait trompée d’une rue :X

▽ Je me suis donc retrouvée dans une auto-école avec deux heures de « cours » ( à savoir on vous met un cd avec les questions et la correction à la fin sans intervention humaine ), mais seulement le lundi, mardi, mercredi et jeudi ( faudrait pas trop travailler ) et pendant mes heures de cours au lycée

▽ Mais en fait, pas de problème que ce soit durant mes heures de cours de lycée, puisque pas une fois l’auto-école n’a ouvert à l’heure, la directrice arrivait toujours une à deux heures en retard ( si si, jamais à l’heure ! )

Afficher l'image d'origine

Tout ça, c’était juste pour vous mettre en appétit, et pour souligner que oui, faites très attention là où vous vous inscrivez. Regardez bien les avis sur internet, demandez à des gens déjà inscrits, regarder la rue d’après si l’auto-école n’est pas mieux …. Pour ma part, je regrette amèrement mon auto-école et si j’avais su, j’aurais fait les choses autrement, et surtout ailleurs. Mais voici les vraies perles de mon auto-école :

△ Je devais passer mon code en Août, mais ils étaient en vacances. J’ai une date en Octobre, je m’y pointe à 7h, il fait froid, je rate les cours. Et là le mec arrive et me dit que non, finalement ils ont donné ma place à quelqu’un d’autre parce que j’avais pas confirmé. Inutile de dire que j’étais en larmes en rentrant chez moi.

△ Une fois mon code en poche fin Novembre, c’est le début des cours de conduite avec la propriétaire et son mari. Je vous jure, c’était le pire couple de vieux au monde. Elle, elle passait son temps à crier des insultes à la fenêtre ou à se plaindre que les gens manifestent pas dans la rue pour aider les auto-écoles, et lui, il me parlait comme si j’étais censée savoir conduire, ce qui est très logique. Bref, j’ai beaucoup pris sur moi durant mes 22 heures de conduite.

△ Je vous ai dit qu’elle était toujours en retard ? Hé bien pour la conduite, c’était encore pire. Une fois, j’avais cours un samedi matin, à 7h, plein mois de décembre ( je n’avais vraiment pas eu le choix ), j’attends jusqu’à 7h30, personne, je pars, et là, à 7h45, elle m’appelle en disant que son réveil n’a pas sonné, mais qu’elle arrive. Une chance que je voulais vraiment mon permis, sinon j’aurai dit stop et tout arrêté.

△ Mais j’ai aussi eu la chance de ma vie lorsque j’ai passé mon permis après 22 heures de conduites, quatre mois après ma première leçon : nous n’étions que deux à le passé, et l’homme qui est passé avant moi a calé quatre fois sur les cent premiers mètres, j’ai dû passé pour un génie après lui. De plus, ma question était « montrez-moi l’avertisseur sonore » et pour se garer, je me suis retrouvée dans un parking vide avec la possibilité de se garer de toutes les façons.

Bref, j’ai eu mon code et mon permis du premier coup, c’est vrai. J’ai aussi passé tout le week-end avant l’examen à m’entraîner à me garer. Parce que oui, mon auto-école ne m’a jamais appris à me garer en créneaux, ni à quoi sert le conteur tour/minute, je sais conduire, mais pas utiliser une voiture. Ce qui fait que la galère ne s’arrête pas là !

Vous croyez qu’une fois le permis en poche, c’est terminé ? Ben non, c’est comme dans vos pires cauchemars, ça ne fait que commencer …

◈ L’auto-école s’est trompée dans mes dossiers, j’ai dû attendre plus de six mois pour recevoir mon permis. Et encore, la vieille a tenté de m’escroquer en disant que j’avais pas payé la conduite, heureusement mes parents avaient les preuves de règlements.

◈ Première fois que je prend ma voiture pour sortir seule, pour fêter mes deux ans avec mon amoureux, je suis rentrée à 23h, la rue était pas éclairée, j’ai pas vu le panneau autorisant le stationnement que jusqu’à 6h. Vous imaginez ma tête en voyant que ma voiture avait disparue le lendemain matin ? ( mais ça peut arriver aux meilleurs, n’est-ce pas papa ? )

◈ Première sortie entre amis, je suis la seule à avoir mon permis. Dans un parking, je démarre dans un virage et bim ! Je rentre dans une voiture mal garée. Au final, ma voiture en plastique n’a rien, mais la voiture ( BMW ) qui était déjà toute amochée soutiens que c’est de ma faute ( alors qu’en plus, ma voiture est beaucoup trop basse pour avoir cassé le rétro et embouti le pare-choc ). Bref, je suis tombée sur un connard mal garé qui a abusé de ma naïveté de jeune conductrice.

◈ Pour la St Valentin, je suis allée chez mon copain et j’ai garé ma voiture dans son parking. Je retourne chercher la voiture à minuit pour rentrer chez moi mais … plus de batterie, j’avais laissé les feux allumés. Sans oublier qu’on était un dimanche, donc tout de fermé … Bref, comme je le dis souvent, j’ai plus qu’à crever un pneu et j’aurai tout et plus rien à craindre.

◈ Je ne sais toujours pas faire de créneaux, des fois j’en fait des magnifiques ( même très souvent ) mais des fois, c’est une crise de larmes. Ça m’est déjà arrivé d’arriver à la maison en pleurs, de donner les clés à mon père et de le supplier d’aller garer la voiture parce qu’après 45 min et quatre tentatives de créneaux ( à des places différentes ), je craque. Plus récemment, j’étais tellement mal garée que j’ai eu honte, je suis sortie de ma place et j’ai tourné 45 min pour trouver une autre place où j’aurais moins honte.

Bref, déjà c’est galère de conduire, mais en plus quant on aime pas ça, c’est l’enfer

warmpola☆ Choisissez une auto-école où vous vous sentez bien et qui correspond à vos besoins. Si vous n’êtes pas très autonomes, choisissez un endroit très encadré par exemple. C’est important de se sentir bien, encore plus quant on aime pas conduire.

☆ N’hésitez pas à changer si l’auto-école ne vous convient vraiment pas ! Oui, ce sont des frais en plus, mais demandez-vous : est-ce que ça vaut la peine de se prendre la tête pour le permis et de mal apprendre et ensuite avoir des galères, ou est-ce que c’est mieux d’aller dans un endroit où on se sentira serein ?

☆ Pour tout ce qui est conduite accompagnée et supervisée, réfléchissez bien : si vous avez plus de dix-huit ans, la conduite accompagnée NE SERT A RIEN ! Évidemment, c’est pour prendre confiance en soi, mais généralement, on prend de mauvaises manies des parents, et on perd du temps et de l’argent. Parce que l’assurance, vous la prendrez quand vous aurez votre permis et que vous devrez devenir autonome et indépendant. Quant à la conduite supervisée, c’est bien si vous avez déjà raté votre permis.

☆ Pour votre première voiture, prenez-en une plutôt d’occasion. C’est vrai, à choisir entre abîmer une belle voiture neuve et une vieille d’occasion, le choix est vite fait.

☆ Inutile de stresser, ni pour la conduite, ni pour l’examen, ni pour votre première sortie seul(e). La conduite, c’est du temps et de la pratique, c’est pas la peine de s’angoisser pour rien : oui, on aura des accidents dans notre vie, oui, on se trompera de sortie à l’autoroute, et oui, on sera incapable de faire un créneau parce que la place est trop petite mais on prendra bien son temps pour faire c***r les voitures qui attendent et klaxonnent derrières.

 ☆ Pour l’assurance, essayer de vous mettre en tant que conducteur secondaire, et c’est vrai, l’assurance est souvent moins chère après la conduite accompagnée.

Et souvenez-vous, même si vous galérez, vous n’êtes pas tout(es) seul(e)(s), d’autres avant vous ont souffert, et il y en aura d’autres après vous.

Voilà, un an après avoir écrit cet article, je tiens quand même à vous rassurer : depuis, je n’ai plus eu un seul accident, et ma voiture est au top !

Je vous rassure aussi, j’arrive à faire de créneau ! Même dans des places rikiki ( bon, j’avoue, je pousse un peu les voitures devant et derrière des fois), mais je rentre !

Donc comme je vous le disais, j’ai retiré mon A il y a quelques jours, et je suis super contente ! D’ailleurs, j’ai commencé une procédure pour m’inscrire … au permis moto ! J’espère pouvoir le passer cet été, mais ne vous inquiétez pas, je vous tiens au courant 😉

Et vous, comment ça s’est passé ?

 

signature

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :