Les Jolies Plumes : Oublier pour mieux se souvenir

Hello !

 

 

Aujourd’hui, je participe pour la première fois à l’atelier d’écriture des Jolies Plumes, sur ce thème : «  Qui suis-je ? ; Votre personnage n’a aucun souvenir, il ne sait pas qui il est, ce qu’il fait, ce qu’il est, où il est, comment il est arrivé là, qui sont ses parents, ses amis, bref, les gens de son entourage, et il ne sait même pas par où commencer pour essayer de rassembler les morceaux !
Que va-t-il faire ? Par où va-t-il commencer ? Retrouvera-t-il la mémoire ?« 

J’avoue, ce premier thème ne m’a pas énormément inspiré, et je n’ai pas eu beaucoup de temps pour travailler mon texte, mais je vous propose mon premier texte, en espérant que vous aimerez :

blue_eyes

Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle ne reconnut rien d’abord. Elle se sentait comme dans une sorte de flou, bloquant ses souvenirs et ses réflexes. Il y avait ses longs cheveux blonds étalés sur sa poitrine et la chambre autour d’elle, c’est tout ce qu’elle perçu sans pour autant comprendre quoi que ce soit. La première chose qu’elle vit, c’était une photo sur la table de chevet : une jolie blonde, et deux garçons, un blond et un brun. Rien ne lui revenait, mais elle ne s’attarda pas sur ces inconnus – dont elle faisait inconsciemment partie. Tout de suite, son regard se reconcentra sur le plafond blanc craquelé alors que de nombreuses questions se bousculaient. Où était-elle ? Que faisait-elle ici ? Où étaient ses proches ? Et surtout, qui était-elle ?

Elle cligna des yeux. Elle n’avait mal nulle part, mais c’était un trou noir dans sa mémoire, comme si on lui avait arrachée. Un sentiment d’angoisse lui monta à la gorge, paniqué à l’idée d’être livré à elle-même dans sa perdition. Elle regarda de nouveau la photo et se força à sourire. Il y en avait une seconde et une troisième qu’elle n’avait pas remarqué. Mais elle ne reconnaissait aucun des visages sur les autres photos. Elle ne savait pas qui étaient ces gens.

Puis, elle se ressaisit. Elle ne voulait pas être bête, et encore moins bête et sans souvenirs. Non, elle n’était pas perdue. On viendrait avec elle, on s’occuperait d’elle, elle ne s’en souvenait pas mais elle savait qu’elle ne serait jamais seule. Le hasard n’existait pas dans sa tête, encore moins lorsqu’on se réveillait dans cette chambre, dans ce lit, à côté de ces photos.

Un éclair inconscient la frappa. Les noms, les visages, les sourires et les larmes lui reviendraient sans qu’elle ne s’y attende, sans vraiment le savoir, c’est ce qu’il se passait à chaque fois.

Elle ferma de nouveau les yeux et les rouvrit. Elle se leva naturellement, avec la pointe de nostalgie qu’elle ressentait tous les matins quand elle se souvenait, que tout lui revenait en mémoire en un fragment de seconde. Ça ne durait jamais plus d’une demi-respiration, à peine à clignement de cil, quand elle se réveillait, et elle ne s’en souvenait jamais, qu’elle avait tout oublié paradoxalement.

Quelque chose en elle la forçait à oublier, tous les matins, qui elle était, qui ils étaient, et sa vie. Ce n’était pas parce qu’elle n’aimait pas sa vie, ni parce qu’elle voulait la changer, mais c’était comme ça. Tous les matins, elle recommençait à zéro, jusqu’à ce que son nom, Violette, lui revienne avec les autres.

Elle reposa la couette sur son matelas et ouvrit la porte avant de se retourner une dernière fois. Elle regarda la chambre – sa chambre – et referma la porte derrière elle en attendant les garçons et sa mère en bas. Elle sourit et n’y pensa plus, mais au fond, elle savait toujours. Elle se forçait à oublier, pour ensuite mieux se ressouvenir, mieux, plus fort, et avec plus de passion.

Tu souhaites nous rejoindre ? Alors envoies un petit mail à : latelierdesjoliesplumes@gmail.com Tu peux, en attendant le mois prochain, découvrir tous les autres textes des participantes en cliquant sur leur nom :

I feel BlueLexie SwingFuite en avantFil CulturelVirée dans l’espaceGold Fish Gang BlogDounia JoyEt si on bavardaitJolly JuniperDésire d’attention dénie d’affections

5 commentaires sur “Les Jolies Plumes : Oublier pour mieux se souvenir

Ajouter un commentaire

  1. Bienvenue parmi Les Jolies Plumes !

    Pour un texte auquel tu n’as pas eu beaucoup de temps à consacrer, je le trouve plutôt cool ! Tu as traité le sujet d’une manière originale et vraiment sympa 🙂

    1. Merci, je suis contente de faire partie des Jolies Plumes. Le thème m’inspirait sans m’inspirer en même temps, je suis contente d’avoir réussi à en tirer quelque chose ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :